Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carrément ! Tout un planning et pas qu'un peu, nous quittons le confort douillet de l'appartement de Lila pour nous aventurer dans le Grand Nord !

Planning de la journée :

  1. Quitter Glasgow : Cela n'a l'air de rien mais en voiture, cette ville est une catastrophe...
  2. Aller jusqu'au Loch Lomond et comme nous en avions découvert une partie de la côte Est par le biais de la Randonnée de la Mort qui Tue (tm), nous sommes passés par la côte Ouest.
  3. S'arrêter dans tous les coins touristiques qui se trouveraient sur notre chemin (pour ça le visitor centre de Balloch fournit gratuitement des jolies cartes du Loch Lomond et de ses alentours)
  4. Aller jusqu'à Oban, ville des ferrys et des îles du Nord pour y séjourner une petite semaine.
Là ! Un pigeon ! Et ENCORE des paysages somptueux... C'est d'un lassant vous ne trouvez pas ?
Là ! Un pigeon ! Et ENCORE des paysages somptueux... C'est d'un lassant vous ne trouvez pas ?Là ! Un pigeon ! Et ENCORE des paysages somptueux... C'est d'un lassant vous ne trouvez pas ?
Là ! Un pigeon ! Et ENCORE des paysages somptueux... C'est d'un lassant vous ne trouvez pas ?Là ! Un pigeon ! Et ENCORE des paysages somptueux... C'est d'un lassant vous ne trouvez pas ?
Là ! Un pigeon ! Et ENCORE des paysages somptueux... C'est d'un lassant vous ne trouvez pas ?Là ! Un pigeon ! Et ENCORE des paysages somptueux... C'est d'un lassant vous ne trouvez pas ?Là ! Un pigeon ! Et ENCORE des paysages somptueux... C'est d'un lassant vous ne trouvez pas ?

Là ! Un pigeon ! Et ENCORE des paysages somptueux... C'est d'un lassant vous ne trouvez pas ?

Après ces premières photos (lassantes je sais, je demande pourtant régulièrement à Annie de photographier des trucs moches, je ne comprends pas...) de Balloch et Luss (notre première escale), nous avons continué à remonter de plus en plus au nord.

Le truc tout bizare est une sculpture de bois dans laquele on monte pour avoir une vue ENCORE plus splendide... Désolé !Le truc tout bizare est une sculpture de bois dans laquele on monte pour avoir une vue ENCORE plus splendide... Désolé !
Le truc tout bizare est une sculpture de bois dans laquele on monte pour avoir une vue ENCORE plus splendide... Désolé !Le truc tout bizare est une sculpture de bois dans laquele on monte pour avoir une vue ENCORE plus splendide... Désolé !
Le truc tout bizare est une sculpture de bois dans laquele on monte pour avoir une vue ENCORE plus splendide... Désolé !Le truc tout bizare est une sculpture de bois dans laquele on monte pour avoir une vue ENCORE plus splendide... Désolé !

Le truc tout bizare est une sculpture de bois dans laquele on monte pour avoir une vue ENCORE plus splendide... Désolé !

Jusqu'à quitter le Loch Lomond (c'est très beau, ça mérite d'y passer au moins une semaine, en camping, juste à faire des randonnées) et rentrer dans le vif du sujet, un petit avant gout des Highlands

Des montagnes ! Des vallées ! Une route à 2 voies !!! Vous imaginez pas comment ça se fait vite rare au nord...Des montagnes ! Des vallées ! Une route à 2 voies !!! Vous imaginez pas comment ça se fait vite rare au nord...
Des montagnes ! Des vallées ! Une route à 2 voies !!! Vous imaginez pas comment ça se fait vite rare au nord...
Des montagnes ! Des vallées ! Une route à 2 voies !!! Vous imaginez pas comment ça se fait vite rare au nord...Des montagnes ! Des vallées ! Une route à 2 voies !!! Vous imaginez pas comment ça se fait vite rare au nord...

Des montagnes ! Des vallées ! Une route à 2 voies !!! Vous imaginez pas comment ça se fait vite rare au nord...

La route passait au milieux de charmants Glenns (un glenn = une vallée ; un loch = un lac ; un lochan = un petit lac = un étang = une flaque ; un Ben = un sommet. L'écossais c'est presque aussi simple que l'anglais en fait...) et les couleurs de l'automne n'étaient pas pour nous déplaire !

Mais on était trop tard pour les saumons qui remontent le courant. Pas pour les cerfs en rut.Mais on était trop tard pour les saumons qui remontent le courant. Pas pour les cerfs en rut.
Mais on était trop tard pour les saumons qui remontent le courant. Pas pour les cerfs en rut.Mais on était trop tard pour les saumons qui remontent le courant. Pas pour les cerfs en rut.
Mais on était trop tard pour les saumons qui remontent le courant. Pas pour les cerfs en rut.Mais on était trop tard pour les saumons qui remontent le courant. Pas pour les cerfs en rut.Mais on était trop tard pour les saumons qui remontent le courant. Pas pour les cerfs en rut.

Mais on était trop tard pour les saumons qui remontent le courant. Pas pour les cerfs en rut.

Maintenant que nos photos vous amènent un peu avec nous au milieu de nulle part, il me faut parler des "single file roads" c'est à dire les routes à une seule voie. Le principe peut sembler très étrange mais voici en quelques points :

  • La largeur de ces routes varie entre la largeur d'une 2 voies en France et l’intervalle latéral entre les deux roues d'une voiture (j'exagère à peine)...
  • Il y a des "passing places" (places pour passer) qui servent à laisser passer la voiture en face ou celle qui vient derrière soi pour lui permettre de doubler. Ils se trouvent vraiment TRÈS régulièrement.
  • Les écossais sont polis donc à une passing place, il est (quasi) obligatoire de remercier la personne qui s'est arrêtée, pour qui on s'arrête ou qui vient de nous laisser dépasser. Et là autant dire qu'on voit de tout : doigt levé rapidement, main levée avec le sourire, signe frénétique de la main comme pour dire "Coucou !!!", klaxon, signe de phares, warnings pendant une seconde. Ouaip on voit un peu de tout et parfois ça surprend ou c'est drôle.
  • Si les 2 voitures sont allées trop loin et se retrouvent l'une en face de l'autre, c'est à celle qui est la plus proche d'une passing place de reculer pour laisser le passage. Malheureusement, en Écosse comme partout, il y a des cons (ce n'est donc pas le pays parfait) qui vont forcer le passage ou pousser la touriste à se caler à 2 doigts du fossé alors qu'ils ont un 4x4...
  • Parfois c'est super mal entretenu genre nids de poule, route de terre, etc... Parfois c'est le contraire. Et parfois les 2 ne sont séparés que par une petite jonction de bitume... Donc tu roules pas forcément super vite, surtout quand tu connais pas.
  • C'est limité à 60 miles à l'heure, c'est à dire 96km/h. Autant dire qu'il y a des tarés sur ces routes (rarement, heureusement, sinon il n'y aurait pas d'article à vous faire lire.).
Ah oui c'est vrai, c'est un blog photo ici à la base... Vous remarquerez l'absence totale de maisons et de population.Ah oui c'est vrai, c'est un blog photo ici à la base... Vous remarquerez l'absence totale de maisons et de population.
Ah oui c'est vrai, c'est un blog photo ici à la base... Vous remarquerez l'absence totale de maisons et de population.Ah oui c'est vrai, c'est un blog photo ici à la base... Vous remarquerez l'absence totale de maisons et de population.
Ah oui c'est vrai, c'est un blog photo ici à la base... Vous remarquerez l'absence totale de maisons et de population.Ah oui c'est vrai, c'est un blog photo ici à la base... Vous remarquerez l'absence totale de maisons et de population.Ah oui c'est vrai, c'est un blog photo ici à la base... Vous remarquerez l'absence totale de maisons et de population.

Ah oui c'est vrai, c'est un blog photo ici à la base... Vous remarquerez l'absence totale de maisons et de population.

Notre arrêt suivant fut la cascade de Strone Hill, perdue au milieu de Gleann Lochaidh : the Glenn of the Dark River : La vallée de la rivière sombre...

On dirait un truc écrit par Stephen King ou Lovecraft mais vu qu'on est ni mort ni fou, ce n'est probablement qu'une cascade au milieu des bois.

L'indicible et cyclopéenne cascade disparaissait en un maelström bouillonnant... Hmmm... Non.L'indicible et cyclopéenne cascade disparaissait en un maelström bouillonnant... Hmmm... Non.L'indicible et cyclopéenne cascade disparaissait en un maelström bouillonnant... Hmmm... Non.
L'indicible et cyclopéenne cascade disparaissait en un maelström bouillonnant... Hmmm... Non.L'indicible et cyclopéenne cascade disparaissait en un maelström bouillonnant... Hmmm... Non.

L'indicible et cyclopéenne cascade disparaissait en un maelström bouillonnant... Hmmm... Non.

Et après ça, les arbres firent place aux arbres, la route à la route, tout ceci devint un tantinet monotone. Jusqu'à BAM ! Le coup de pot, la trouvaille, le bâtiment étrange à peine entraperçu et le panneau fatidique : St Conan's Kirk *KRAKABOUM !*

Désolé, j’arrête avec Stephen King et Lovecraft... St Conan's Kirk, kesseucé ? Les plus anglophones d'entre vous iront consulter la page wikipedia (et si ça vous intéresse, les autres, il y en a plein à cause du fait que la chapelle est sensée contenir un os de Robert The Bruce, roi d'écosse.), pour les autres, voilà déjà l'extérieur du bâtiment.

Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !
Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !
Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !
Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !

Annie dédicace la photo 4 à sa maman et la 7 à sa soeur. Si c'est pas chouette ces lapins !

Donc le principe de St Conan's Kirk (Kirk signifiant tout simplement église ou chapelle en écossais) c'est qu'en 1881, Walter Douglas Campbell trouva que l'église était trop loin pour sa vieille maman pour qu'elle aille prier tous les dimanches. Il décida donc de lui en faire construire une, plus proche, sur ses terres afin qu'elle puisse moins se fatiguer. Et en bon architecte autodidacte (et auto-proclamé), il décida de la concevoir lui-même (désolé maman, je suis probablement un mauvais fils mais cela ne me serait JAMAIS venu à l'esprit).

Il récupéra le bois pour les charpentes de toit sur 2 navires de guerre que l'on venait de mettre à la casse, construisit tout ça avec de la pierre et de la main d’œuvre locales, fit faire des gouttières et gargouilles fantaisies pour occuper le ferronnier du village et décida de mettre dans son église tout ce qui lui plaisait, de tous les styles qu'il a pu trouver, il recycla des fenêtres d'églises démantelées et parce qu'il aimait vraiment sa maman (ou parce qu'il était complètement taré, allez savoir), il mit même un orgue, du genre qui a besoin de sa propre tour pour sa tuyauterie (photo 2 du bloc précédent).

A l'intérieur ça ressemble à quoi ?

Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !
Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !
Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !
Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !

Réponse : Ca ressemble à rien de connu. J'adore, c'est génial. Vive l'église du chaos !

Mais attention, ils ferment (comme tous les monuments écosais) à 17h ! Donc malheureusement (ou heureusement) on a du revenir (on voulait, personne ne nous a forcé) pour faire les dernières photos (celles qui sont plus lumineuses).

Après ça, route, arrêts photos, arrivée à Oban.

Oban Backpackers : convivial, chaleureux et coloré, on a pas trouvé son égal ! Attention, ça reste des dortoirs quand même. Mais vraiment vachement bien. Et ils ferment de Novembre à Mars inclus.Oban Backpackers : convivial, chaleureux et coloré, on a pas trouvé son égal ! Attention, ça reste des dortoirs quand même. Mais vraiment vachement bien. Et ils ferment de Novembre à Mars inclus.
Oban Backpackers : convivial, chaleureux et coloré, on a pas trouvé son égal ! Attention, ça reste des dortoirs quand même. Mais vraiment vachement bien. Et ils ferment de Novembre à Mars inclus.Oban Backpackers : convivial, chaleureux et coloré, on a pas trouvé son égal ! Attention, ça reste des dortoirs quand même. Mais vraiment vachement bien. Et ils ferment de Novembre à Mars inclus.

Oban Backpackers : convivial, chaleureux et coloré, on a pas trouvé son égal ! Attention, ça reste des dortoirs quand même. Mais vraiment vachement bien. Et ils ferment de Novembre à Mars inclus.

Tag(s) : #Ecosse, #Plantouilles, #Paysages, #Caillasse, #Eglise

Partager cet article

Repost 0