Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les plus observateurs d'entre vous (enfin ceux qui suivent le blog au fil de l'eau) remarqueront l'absence de nos derniers jours sur les îles Féroé, c'est normal ! Pour les autres (ceux qui liront cet article après qu'on ait complété les jours manquants), tout est normal, on commence par l'aéroport de Midvagur où Annie et moi attendons l'avion qui nous amènera en Islande, après avoir rendu les clés de notre voiture de location.

Pour ceux qui voudraient louer une titinemobile (moins affectueusement nommée poubelle), sachez que si vous devez la rendre avant 10h30, il n'y aura personne au guichet et vous devrez déposer les clés dans une boite prévue à cet effet. Pour ceux que le vol ne dérange pas, sachez que la boite est facilement accessible, contient genre toutes les clés de leur voitures de locations et que nous n'avons pas croisé une seule voiture de police en une semaine... Après, je dis ça, je dis rien...

Midvagur et attente à l'aéroport : Annie dessine les plans d'un batiment pour notre prochaine partie de jeu de rôle. Avec des legos en libre service sur l'espace enfants. Oui elle s'ennuyait sévère.
Midvagur et attente à l'aéroport : Annie dessine les plans d'un batiment pour notre prochaine partie de jeu de rôle. Avec des legos en libre service sur l'espace enfants. Oui elle s'ennuyait sévère. Midvagur et attente à l'aéroport : Annie dessine les plans d'un batiment pour notre prochaine partie de jeu de rôle. Avec des legos en libre service sur l'espace enfants. Oui elle s'ennuyait sévère. Midvagur et attente à l'aéroport : Annie dessine les plans d'un batiment pour notre prochaine partie de jeu de rôle. Avec des legos en libre service sur l'espace enfants. Oui elle s'ennuyait sévère.

Midvagur et attente à l'aéroport : Annie dessine les plans d'un batiment pour notre prochaine partie de jeu de rôle. Avec des legos en libre service sur l'espace enfants. Oui elle s'ennuyait sévère.

Après une attente dans l'aéroport comme toujours interminable, nous avons pris le ciel ! et une heure et une dizaine de minutes plus tard, nous commençons à découvrir enfin ce qui sera notre terre d'accueil pour ces 3 prochaines semaines !

Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !
Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !
Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !

Depuis l'avion : des montagnes, des geysers, des coulées de laves, de la neige. Ouaip c'est bon, on a à peu près tout là !

Descente de l'avion, tous les locaux rushent le duty free pour faire leurs stocks d'alcool, tabac et autres, parce que c'est moins cher, et nous attendons tranquillement notre bagage. Qui n'arrive pas avec tous les autres... Petite panique, quelques sueurs froides, on demande à un guichet qui nous regarde et nous demande : "C'est un sac de randonnée ?" Euh... Oui ? "Alors il est là-bas avec les bagages non-standards." Et il y était >_<

On cherche ensuite l'endroit où récupérer notre voiture de location (un 4x4 parce qu'on n'est pas rassurés par l'Islande en hiver) et là, introuvable... Or nous voulions arriver à Borgarnes avant la nuit (16h15) ! Mais en cherchant bien, je trouve un panneau indiquant une navette vers les agences de location de voiture, nous y arrivons, vide et personne, des gens arrivent, la navette apparaît enfin ! Ouf ! Breyf, on reçoit notre voiture de guerre tout confort, on la charge, Annie découvre le frein à main automatique (c'est un bouton) et nous prenons la route en direction de Reykjavik puis Borgarnes.

Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?
Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?
Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?
Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?

Cédric prend des photos en voiture à la demande insistante d'Annie : que serait un road trip sans des photos comme ça ?

Pour ceux que ça intéresse, à ce moment-là, le soleil se lève à 10h et se couche à 16h15. Autant dire qu'on a intérêt à blinder nos journées si on veut avoir un peu de lumière ! Et vu l'état des route (mis à jour en temps réel sur le site road.is : à connaître pour l'hiver), il vaut clairement mieux conduire de jour ! Donc nous commençons à tracer à travers Reykjavik (on va y passer nos 4 derniers jours) et à conduire vers Borgarnes. On décide néanmoins de passer l'étape "tunnel à péage" et de faire le tour de la baie. Bien nous en a pris !

Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)
Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)
Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)
Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)

Annie fait des pauses, malgré le soleil couchant et la route verglacée (jaune sur le site des routes d'Islande)

Seul panorama de la journée, autant en profiter !

Seul panorama de la journée, autant en profiter !

Après cela, direction l'auberge de jeunesse dans laquelle nous logeons pour 55 euros (Argh !) et nos courses pour 60 euros (RE-ARGH !). Ah oui, nous l'avons découvert le jour même : l'Islande est le 5ème pays le plus cher au monde... On explose le budget quelque chose de faramineux... En tout cas, ça n'a pas empêché Annie de se relever à 21h pour regarder par la fenêtre voir si elle débusque une aurore boréale, ce qu'elle fait ! Pas de chance, c'est juste au moment où je commençais à m'endormir... Autant dire que je ne me suis pas relevé. Annie, l'aventurière a donc repris la voiture, de nuit, seule, sans escorte ni assistance, sans amour, abandonnée, pour s'éloigner les lumières de la ville et photographier les aurores grâce à son trépied écossais !

Me demandez pas à quelle heure elle est rentrée, moi je dormais...

Edit Annie : elle est rentrée 40 minutes après son départ, et sachant qu'elle s'était couchée à 19h30 super-crevée et qu'elle avait pas réussi à s'endormir à 21h elle a encore râlé trente plombes contre l'injustice du sommeil dans son couple.

Aurores boréales en solo et tests (cliquez pour voir autre chose que du noir avec des tâches)
Aurores boréales en solo et tests (cliquez pour voir autre chose que du noir avec des tâches)Aurores boréales en solo et tests (cliquez pour voir autre chose que du noir avec des tâches)
Aurores boréales en solo et tests (cliquez pour voir autre chose que du noir avec des tâches)Aurores boréales en solo et tests (cliquez pour voir autre chose que du noir avec des tâches)Aurores boréales en solo et tests (cliquez pour voir autre chose que du noir avec des tâches)
Aurores boréales en solo et tests (cliquez pour voir autre chose que du noir avec des tâches)Aurores boréales en solo et tests (cliquez pour voir autre chose que du noir avec des tâches)

Aurores boréales en solo et tests (cliquez pour voir autre chose que du noir avec des tâches)

Tag(s) : #Islande, #Paysages, #Avion, #Infos, #Roadtrip

Partager cet article

Repost 0